« Tu trouveras plus dans les forêts que dans les livres.

Les arbres, les rochers t'enseigneront les choses qu'aucun maître ne te dira » Bernard de Clairvaux

Ecoute Les Fleurs, est un blog qui témoigne comment les artistes se mettent au diapason de la nature, comment chacun peut rester en silence ou chanter, s'émerveiller, contempler, s'inspirer, créer, recréer, toujours respecter, pas forcément étudier ou juste ce qu'il faut, ne pas agir mais protéger.

Chaque jour, écoute une fleur, elle te dira…

La Nature selon Chaumet

La Nature de Chaumet remonte aux sources de l’inspiration de la Maison, exprimant l’identité de Chaumet tout en donnant à voir sa vision de la nature. 

Quatre thèmes, le laurier, le blé, le chêne et le lys, attributs symboliques des dieux antiques, déclinés depuis l’origine par la Maison, lui offrent ainsi une narration renouvelée de sa propre histoire. 

Fait de cette tension entre nature et culture, entre sauvage et raffinement, le naturalisme de Chaumet se caractérise par le choix d’espèces renvoyant à des références culturelles signifiantes, parfois nouées avec un ruban. 

Créés et réalisés dans le respect de la grande tradition de Chaumet, les pièces de cette collection conçue en quatre tableaux allient virtuosité technique, émerveillement et émotion.

Les câpres de capucines


Savez-vous que les capucines sont de belles fleurs comestibles ? Utilisées pour décorer et accomoder les plats de leur petit goût poivré, on fait également de bonnes salades avec les feuilles. Et les graines constituent un savoureux condiment, qui peut aisément remplacer les câpres.

Voici comment pratiquer :

Récolter les graines de capucine lorsqu'elles sont encore jeunes et bien vertes. Les laver en les passant à l’eau dans un tamis, les mettre dans un torchon et les frotter doucement. Dès qu'elles sont sèches, les disposer dans un petit pot en verre, lavé au préalable à l'eau bouillante. Recouvrir de vinaigre de cidre (bio) et fermer le pot en attendant la prochaine récolte. Compléter au fur et à mesure avec d’autres graines de capucine au fil de la saison. Au final, ajouter deux clous de girofle, deux trois grains de poivre, quelques cristaux de fleur de sel, des baies de genièvre éventuellement. Fermer définitivement et conserver dans un endroit frais et sec, attendre quelques semaines avant de consommer.

Ce condiment délicieux se consomme comme des cornichons ou des câpres, dans la salade ou dans un plat de riz ou de céréales, en accompagnement de légumes, ou d’une purée de potimarron. Le petit bocal se conserve un an. Je fais aussi un ou deux bocaux de boutons floraux, en fin de saison, sachant que la première gelée d’Octobre va arriver et réduire mes capucines en un gros tas de salade cuite, et que ces boutons ne deviendont jamais ni des fleurs ni des graines. Le mode de conservation est identique.

Quelques précautions : attention au moment de la récolte, éviter les pucerons, surtout pour les végétariens ! Ne prélever les fruits ou boutons floraux que sur des plantes n’ayant reçu ni engrais chimiques, ni pesticides. Ne pas remplir le bocal avec trop de vinaigre.

Pour les citadins, vous pouvez très bien récolter les graines de vos jardinières, sur les balcons.

Bon appétit !

En illustration : quelques bocaux de ma récente récolte. Photo de Mudita.

L'été en mode chaleur !





Les couturiers-créateurs amoureux de Dame Nature... Du plus bel effet pour nos yeux, instantané magique en l'honneur de la chaleur de l'été et ses vibrations torrrrrrrrrrrrrrrides !

Land Art en pleine ville : les Blés Chanel



« Blés Vendôme » est le fruit du travail de centaines de femmes et d’hommes, agriculteurs, techniciens, ESAT, étudiants, intermittents du spectacle, son auteur Gad Weil artiste plasticien, et son mécène la Maison Chanel.
 
Blés Vendôme c’est l’occasion pour chacun, quel qu’il soit, d’où qu’il vienne, de jour comme de nuit, de vivre et ressentir l’expérience de ce champ de blés réinventé, début Juillet 2016. 

L’installation est exposé ensuite à Saumur, ville de naissance de Gabrielle Chanel qui a toujours vu dans le blé son porte bonheur et qui n’a cessé de s’en entourer.

Avec Blés Vendôme, je veux rappeler à tous combien l’esprit de l’homme, lorsqu’il agit avec respect et attention, sait dialoguer avec la nature, y puiser l’inspiration et en cueillir les fruits pour nourrir et embellir l’humanité... Gad Weil

Un magnifique écrin de Nature pour la présentation de la nouvelle collection de bijoux Chanel inspirée de l’épi sacré. Une nature parfaite et un savoir-faire de créateur sublime!

L’installation de 2800m² est composée de :
1 million d’épis soit 10 tonnes de blé
120 m3 de sable
1 km de socles en bois
4 tonnes de peinture développée spécialement pour Blé Vendôme
500 personnes mobilisées pour la réalisation de l’oeuvre : agriculteurs, professionnels de la peinture, professionnels du spectacle, écoles d’art, ESAT, étudiants, équipes et proches de Gad Weil, Chanel et Place Grand Public... 6 mois de préparation, des milliers de yeux en admiration.

La Nature en mode Printemps...









Les couturiers-créateurs amoureux de Dame Nature... Du plus bel effet pour nos yeux, instantané magique à l'abri de la pluie !

La confiture de fleurs de Pissenlit





Vive les pissenlits ! 

Après la salade, dont vous avez la recette dans la rubrique à droite "Généreuse Nature", voici celle de la confiture, en deux versions…


Première version : ramasser 250 grammes de fleurs (loin des routes et des arrosages chimiques). 

Vous aurez besoin également de deux oranges bios, un litre et demi d’eau, un jus de citron bio, 750 grammes de sucre roux bio par litre de jus récolté.Laver les oranges, les couper en morceaux sans les éplucher. 

Laver les fleurs de pissenlits, les sécher délicatement. 
Mettre à cuire les oranges et les fleurs dans l’eau durant une heure. Passer le jus au tamis. Peser. Ajouter le sucre nécessaire avec le jus de citron. 

Cuire de nouveau pendant une heure, mettre en pots, déguster !  

Deuxième version, recette de la « Cramaillote » : ramasser 365 grammes de fleurs de pissenlits ; vous aurez besoin d’un kilo de sucre roux bio,  le jus d’un citron bio, et un litre d’eau. Laisser faner les fleurs au soleil au moins durant une heure. 

Puis les laver, les tasser dans une casserole, et y ajouter le litre d’eau bouillante. 

Ramener à ébullition et la maintenir 5 minutes. 

Recueillir le jus de cuisson en pressant les fleurs. Y ajouter le sucre et le jus de citron. 

Faire cuire 30 minutes. Mettre en pots… Bon appétit !

L'hiver avec Charles Frizzell...

Charles Frizzell, peintre contemporain

Rencontres de l'Ecologie au Quotidien

 
 Chaque année, fin janvier dans la Drôme, a lieu le grand Rendez-vous de l'Ecologie...

Organisées sur Die et ses environs, les Rencontres de l'Ecologie au Quotidien ont pour objet de nous sensibiliser sur l'impact de nos modes de vie, de nos comportements sur l'environnement, la santé et la société, de proposer des alternatives à la portée de chacun à travers conférences, ateliers, films, débats, visites... et d'impulser des initiatives, des projets, des actions concrètes individuelles et collectives.

En 2016, les Rencontres de l'Ecologie au Quotidien auront 14 ans ! Elles se tiennent du 22 au 31 Janvier à Die. Cette année, le thème choisi est :

CHANGER DE VISION POUR UN MONDE SOLIDAIRE

Pour accéder au site dédié à cette rencontre, télécharger le programme, voir des photos, visionner des vidéos : http://www.ecologieauquotidien.fr/